• L’absence du locataire à l’état des lieux de sortie exclut-elle toute possibilité de réclamation des dégâts locatifs ?

    Par Pierre ROUSSEAUX, avocat, Président SNPC-NEMS CHARLEROI

    Que de litiges sont liés au refus du locataire de venir à l’état des lieux de sortie !


    Souvent, alors, si le bailleur, fort de ses propres constats ou de ceux de son expert personnel, veut faire consacrer ultérieurement sa créance devant le Tribunal pour ces dégâts, le preneur relève habilement que les documents unilatéraux qui lui sont produits n’étant pas contradictoires, ne lui sont pas opposables.

    Undefined

    Cet article est réservé aux abonnés.

    Devenez membre et recevez un accès illimité aux articles et bien d'autres avantages.

     

     

    Vous êtes déjà membre ?